Martyrs en Corée du nord

1 Corinthiens 3 verset 2 et 3 : “Je vous ai donné du lait, non de la nourriture solide, car vous ne pouviez pas la supporter, et vous ne le pouvez pas même à présent, parce que vous êtes encore charnels. En effet, puisqu’il y a parmi vous de la jalousie et des disputes, n’êtes-vous pas charnels, et ne marchez-vous pas selon l’homme ?” 

Sommes-nous comme cela ? Des chrétiens plus charnels que spirituels aux prises avec des querelles disputeet des jalousies ? Jacques 4 verset 1 : “D’où viennent les luttes, et d’où viennent les querelles parmi vous ? N’est-ce pas de vos passions qui combattent dans vos membres ?” Arrivons-nous à prendre de la hauteur dans toutes ces situations qui nous contrarient en les amenant au Seigneur. Ou bien restons-nous campés sur nos positions, en reportant systématiquement la faute sur l’autre ?

Dans le même temps, des chrétiens risquent chaque jour leur vie parce qu’ils sont enfants de Dieu. Cela devrait nous pousser à relativiser un peu nos petites contrariétés et nos petits bobos relationnels quotidiens. Soyons des chrétiens occupés par les affaires du Père, en étant toujours prêts à pardonner à ceux qui nous offensent, plutôt que de perdre notre énergie dans les luttes et des conflits sans valeurs. Voici un exemple de témoignage de ce que vivent aujourd’hui les chrétiens nord-coréens. Cela fait plus de 60 ans qu’ils sont persécutés. Depuis 1945, environ 200 000 chrétiens ont été assassinés ou envoyés dans les 14 camps de concentration toujours en fonctionnement en Corée du Nord. La police nord-coréenne va jusqu’à poursuivre en Chine les réfugiés pour les enlever et, de retour au pays, les exécuter pour haute trahison. Les chrétiens là-bas n’ont pas de temps à perdre dans les querelles et les jalousies.

cnNotre histoire commence il y a quelques mois seulement alors que des étudiants nord-coréens fréquentent une école biblique chinoise. Ils trouvent leur force de conviction dans la communion fraternelle, la prière et l’étude de la Bible. Ils apprennent jusqu’à mille versets bibliques par an ! Un jour, la police secrète nord-coréenne les trouve. Une fois ramenés en Corée du nord , ils sont tous torturés. Cho, leur enseignant, leur ayant miraculeusement échappé, raconte :

“Une fois pris, la police nord-coréenne les a tous envoyés tous en prison. A peine arrivés, tous ceux qui croient en Dieu doivent s’avancer. Les étudiants de deuxième année et les autres élèves que j’ai enseignés, se lèvent. Les fonctionnaires les emmènent, les interrogent et les torturent. Pendant ce temps, tous les autres doivent attendre dans la salle d’à côté où ils entendent les cris qui proviennent de la chambre de torture. Une peur terrible les envahit et, quand leurs compagnons reviennent après leurs interrogatoires et la torture, au lieu de se plaindre et de gémir, ils encouragent les autres et les exhortent à louer et adorer Dieu. Ils s’écrient : Nous avons reçu de Dieu la vie éternelle, ils peuvent tuer nos corps et nous mourrons, mais nos âmes vivront éternellement auprès de Dieu. N’ayez pas peur ! (Matthieu 10 verset 19 à 20)Un peu plus tard, tous ces étudiants sont fusillés publiquement.

Aussi étrange que cela puisse paraître, cette arrestation a conduit un fonctionnaire de prison nord-coréen a embrasser la foi chrétienne. C’est plus exactement la déclaration de foi d’un jeune chrétien à l’article de la mort qui l’a bouleversé. Cho poursuit son récit :

camp-nc“Un autre étudiant de l’école biblique est lui aussi condamné à mort. Le juge l’autorise à dire un dernier mot. Il dit alors avec courage et sans peur à ses codétenus qu’ils doivent accepter Jésus et croire en Lui. Puis, que Jésus est le seul espoir pour la Corée du Nord et pour tous les hommes (Matthieu 10 verset 32). Ce jeune homme est condamné sans tarder à être brûlé vif à cause de son courageux témoignage et de sa foi. On l’amène alors dans un camp (exemple ci-contre) où l’on brûle les prisonniers. Il n’a alors que 22 ans ! Ses dernières paroles avant de mourir bouleversent fortement un gardien. Ce dernier a déjà écouté en secret des émissions de radios chrétiennes sud coréennes. Il a plusieurs fois entendu parlé de Jésus. Au travers du témoignage et de la mort de ce jeune martyr, ce gardien accepte Jésus dans sa vie. Après cette terrible exécution, il aide une jeune femme chrétienne à s’échapper du camp. C’est elle qui a raconté ce témoignage après avoir fuit en Corée du Sud où elle est maintenant en sécurité…”

Nous qui ne sommes pas persécutés, quelle est la teneur et la profondeur de notre vie avec Dieu ? Trouvons-nous aussi la force de notre conviction dans la communion fraternelle, la prière et l’étude de la Bible ? Savons-nous encourager ceux qui sont dans la crainte en ayant une foi sans faille dans le salut en Jésus ? Notre témoignage touche-t-il le cœur de nos contemporains ? Peut-il y avoir de la place dans notre vie pour des luttes, des querelles, des jalousies, des rivalités… si tel est le cas, quel triste contraste avec nos frères et sœurs qui sont dans les chaînes et subissent le martyre pour l’amour de Jésus ? Que notre christianisme puisse être véritable et pratique et non en totale contradiction avec ce que Dieu attend de ses enfants. Sinon, comment pourrons-nous tenir devant Lui et tous ces martyrs qui nous précédent ?

Apocalypse 6 verrachetesset 9 et 10 : “Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l’autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Dieu et à cause du témoignage qu’ils avaient rendu. Ils crièrent d’une voix forte, en disant : Jusques à quand, Maître saint et véritable, tardes-tu à juger, et à tirer vengeance de notre sang sur les habitants de la terre ?”

 

Bonne semaine

Debout Jeunesse

Histoire tirée de : Portes ouvertes